• Mélanie Jean

Beijing, la Capitale du Nord

Cité à l’histoire aussi longue que riche, Beijing (ou Pékin) est l’une des villes où la civilisation chinoise a vue le jour. Centre culturel, économique et politique, la Capitale du Nord renait de ses cendres à la suite de la conquête de Gengis Khan en 1215. En 1279, Kubilay, petit-fils de Gengis Khan, fonde la dynastie des Yuan. Il règne alors sur le plus vaste empire que le monde ait jamais connu et Beijing en est la Capitale.



Une visite à Beijing, c’est d’abord et avant tout un passage au Palais Impérial, aussi appelé Cité interdite. Situé en plein coeur de Beijing, la Cité interdite est le plus vaste et le mieux préservé des édifices de l’histoire chinoise. Construit entre 1406 et 1420, ce palais d’une superficie de 72 hectares est d’une envergure inégalée. Plus vaste complexe palatial au monde, la Cité interdite fut nommé ainsi car durant cinq siècle, elle était complètement inaccessible au peuple chinois.


Résidence des Empereurs, de leur famille et de tout ceux étant à leur service, elle était littéralement une ville à l’intérieur d’une ville. En franchissant la porte du Midi, on accède à une immense cour extérieure et des bâtiments impressionnants. Fasciné par tous les détails architecturaux, on se perd très facilement dans cet immense labyrinthe coloré et je n’y ai pas échappé! Pendant quelques minutes, j'ai perdu mon chemin!


Tout comme les Empereurs de l’époque, je fuis la chaleur du centre de Beijing pour me diriger au Palais d’été, plus à l’ouest sur le bord du Lac de Kunming, espérant plus de fraîcheur.



En arrivant sur les lieux, la vue sur la colline de la longévité où trône la tour de la Fragrance de Bouddha est à couper le souffle. Construit vers la fin du 19e siècle et devenu parc publique depuis 1924, le Palais d’été recèle une richesse architecturale de grande valeur. Inscrit au Patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1998, le Palais d’été est aussi incontournable que la Grande muraille ou la Cité interdite. Le lac Kunming couvre les trois quart du parc de 2,9 kilomètres carrés et la végétation y est luxuriante.



Après avoir profité de la tranquillité du Palais d’été, je me dirige à ma prochaine destination : le Temple du Ciel! Ayant longuement entendu parlé de cet endroit, je m’impatiente d’y être déjà! Le Temple du Ciel est situé quant à lui au sud de la ville de Beijing.



Monument contemporain de la Cité interdite, il symbolise la croyance ancestrale chinoise que la Terre est carrée et le Ciel rond. Le Hall des prières pour la récolte est le bâtiment vedette des lieux. D’une hauteur de 33 mètres, il est le bâtiment symbolique du Temple du Ciel.



À quelques dizaines de kilomètre de Beijing, la Grande muraille de Chine se passe de présentation. Démarquant la frontière du nord de la Chine à l’époque des grandes dynasties (et même avant, la construction ayant débutée au 3e siècle avant J-C.), c’est la plus grande structure construite par l’Homme.


Les rapports divergent pour comptabiliser sa longueur, qui selon certains serait d’environ 6,200 km, tandis que d’autres l’estiment plutôt à 20,000 km. Sa hauteur moyenne est d’environ 6 à 7 mètres pour 4 à 5 mètres de large. Depuis 1987, elle figure dans le classement du Patrimoine mondiale de l’UNESCO. Je peux dire qu’avoir eu la chance de passer une journée sur cette structure est un rêve qui s’est réalisé. Le paysage aux alentours est aussi impressionnant que la muraille en elle-même. Un souvenir qui restera gravé à tout jamais dans ma mémoire!



  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Icône YouTube

 Mélanie Jean Photographe © 2021 | Tous droits réservés