top of page

Les 3 éléments essentiels pour faire de bonnes photos animalières

Faire de la photographie, c’est créer des images grâce à la lumière. En photographie animalière, c’est tout aussi vrai, puisque la lumière viendra dicter tous les paramètres afin de réussir sa photo.

Malheureusement, nous n'avons aucun contrôle la lumière et il faudra composer avec la qualité et la quantité qui sera disponible.

Malgré tout, il y a certains éléments que nous pouvons contrôler et qui pourront mettre toutes les chances de notre côté pour faire les meilleures photos animalières possibles.


Conseil #1 : être à la même hauteur que son sujet


C’est à mon avis l’élément le plus important en photographie animalière. Lorsqu’on prend une photo et que notre sujet est plus bas ou très en hauteur par rapport à notre position, on n’a pas l’impression d’être vraiment en relation celui-ci.


Lorsqu’on se met plutôt à la hauteur du regard de l’animal, on a l’impression de faire une incursion dans son univers et le résultat sera beaucoup plus naturel.


Être au même niveau et avoir un contact visuel direct avec son sujet va vraiment venir faire la différence entre une image réussie ou non.


Remarquez la différence entre ces images. Celle de gauche est prise en plongée et ça ne donne pas l’impression qu’on entre dans l’intimité du sujet. Celle de droite est prise en contre-plongée et nous n'avons ni le contact visuel adéquat, ni la proximité artistique que procure une photo prise au même niveau que le sujet.


Avec l'image suivante, on remarque tout de suite la différence. En étant à la même hauteur que le sujet, l’image dégage une toute autre impression et permet de mieux connecter avec le sujet.


Conseil #2 : Tenir compte des éléments du paysage

En photographie animalière, on se concentre souvent beaucoup trop sur notre sujet principal et on oublie parfois ce qui l’entoure.

Recherchez des éléments de la nature qui mettront en valeur votre sujet, comme par exemple du lichen ou de la mousse sur une branche, un arrière-plan aux couleurs de l’automne ou de magnifiques conifères enneigés.


En photo animalière, je crois sincèrement que l’environnement dans lequel évolue notre sujet est tout aussi important que le sujet lui-même.


Conseil #3 : avec une sensibilité iso élevée, utilisez un arrière-plan clair


L'utilisation d'une faible sensibilité ISO est l'un des éléments clés pour obtenir moins de bruit dans nos photos et plus de détails. Cependant, il ne faut pas avoir peur de monter la sensibilité ISO de son appareil, surtout en photo animalière.


Une image avec du bruit, mais qui est nette sera bien meilleure qu’une image qui manquera de netteté en raison d’une faible sensibilité ISO.


Dans ce cas, essayer lorsque c’est possible de trouver un bel arrière-plan clair ou de la même luminosité que votre sujet, plutôt qu’un arrière-plan sombre. Le bruit généré par une sensibilité ISO élevé ne se verra pratiquement pas.


Voilà! J’espère que ces quelques conseils simples à appliquer pourront vous aider à améliorer vos photos animalières. Bonne capture d'images!





59 vues0 commentaire

Comments


bottom of page